Afin de disposer d’infrastructures de transport compétitives et de haute qualité pour faire face aux défis posés par le changement climatique, le gouvernement de la République dominicaine, par l’intermédiaire de son ministère des Travaux publics et des Communications (MOPC), avec le soutien de la Banque interaméricaine de développement (BID), a confié à AC&A l’élaboration d’un règlement pour la conception, la construction et l’entretien des ponts, et la mise à jour du règlement pour la conception, la construction et l’entretien des autoroutes et des routes rurales.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la coopération technique «Appui au développement d’infrastructures de transport adaptables au changement climatique» et vise à garantir que le pays dispose d’une infrastructure routière sûre, résistante et résiliente, intégrant les aspects techniques issus d’une science en changement permanent et innovation.

Le degré élevé de criticité des ponts dans le réseau routier et le nombre de ponts en République dominicaine (plus de 850) justifient la nécessité d’une réglementation qui guide les professionnels de l’ingénierie aux différentes étapes de la conception et de la conception de leurs projets.

En ce qui concerne les autoroutes et les routes rurales, qui ont déjà une réglementation qui a guidé leur construction depuis trente ans, l’objectif est de les mettre à jour pour intégrer les dernières avancées dans le domaine, avec un accent particulier sur les mesures d’adaptation et d’atténuation contre les effets des changement climatique, gestion des risques associée, protection de l’environnement et résilience aux catastrophes provoquées par des menaces d’origine naturelle.